Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?



Placé sous la coordination de Monsieur Gaston WOUAFEU Conseiller Principal d’Orientation, le projet Centre d’Orientation Scolaire, Universitaire et Professionnelle (COSUP) est une initiative du Gouvernement camerounais à travers le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (MINEFOP) résolument engagé à éradiquer le chômage et le sous-emploi.  Selon l’Enquête sur l’Emploi et le Secteur Informel de 2005 (EESI 2005), les tendances du marché de l’emploi en 2005 relevaient un taux de chômage des jeunes de 10% au plan national avec des pointes de 21 et 20% dans les deux grandes métropoles (Yaoundé et Douala respectivement).

Parmi les causes de ce chômage endémique qualifié de « cancer social » par le Président de la République du Cameroun son Excellence Paul Biya, figure en bonne place l’absence d’une politique coordonnée de l’orientation scolaire, universitaire et professionnelle.

En effet, un diagnostic du secteur de l’orientation a permis de relever de manière spécifique les insuffisances ci-après :

  • La faiblesse du cadre institutionnel et juridique ;
  • L’absence d’équipements et d’outils psychotechniques ;
  • La faible prise en compte de l’orientation comme stratégie tant dans le secteur productif que dans le secteur éducatif ;
  • L’insuffisance qualitative et quantitative des ressources humaines en orientation ;
  • L’absence de structures spécialisées en matière d’orientation ;
  • L’absence de synergies d’action entre les différents acteurs de l’orientation.

C’est donc conscient de l’enjeu que représente l’orientation et en l’absence d’un instrument de pilotage en la matière, axé sur la promotion d’emplois décents et productifs que le MINEFOP s’est engagé depuis 2007 en partenariat avec les autres départements ministériels (Education de Base, Enseignements Secondaires, Enseignement Supérieur, Jeunesse, Affaires Sociales, Travail et Sécurité Sociale) à élaborer une politique nationale de l’orientation.

A ce titre, la République et Canton de Genève à travers l’Office pour l’Orientation, la Formation Professionnelle et Continue (OFPC) a appuyé l’organisation d’un séminaire national en mars 2008 pour élaborer cette politique.

Parmi les recommandations de ce séminaire, figurait la nécessité de créer  dans les différentes régions du  Cameroun des centres d’orientation scolaire, universitaire et professionnelle accessibles à tous les publics.

Ce projet, le premier du genre au Cameroun, répond parfaitement aux mesures annoncées par le Président de la République    pour promouvoir l’insertion socioprofessionnelle en général et celle des jeunes en particulier.